Comment changer de tête ?

Photo @ Pinterest

Photo @ Pinterest

 

Après l’été vient l’heure de la rentrée. Bien souvent, c’est le moment où l’on a envie d’une toute nouvelle coiffure, coupe ou couleur pour aborder l’arrivée de l’automne et les différents changements en toute sérénité. Quelles sont les questions à se poser lorsque l’on veut changer de tête ? Y-a- t-il des solutions intermédiaires si l’on n’est pas prête à franchir le cap ? Marie-Charlotte, experte coupe de The Reporthair, vous dit tout.

Pourquoi la rentrée est-elle le bon moment pour changer de tête ?

Après les vacances, les cheveux sont abîmés, ils ont besoin d’un bon soin et d’un rafraîchissement. Entre le soleil et la mer, ils ont été mis à rude épreuve et nécessitent une bonne dose d’énergie pour affronter l’automne et l’hiver, comme toute nouvelle période.

Vous pouvez aussi découvrir : Quelle coupe pour les cheveux fins ?

Il y a aussi souvent une démarche psychologique dans le désir de changer de tête, qu’est-ce qui se cache derrière ?

Il est très important de comprendre que c’est autant physiologique que psychologique. On a besoin d’un renouveau pour affronter des moments difficiles, ou pour les mamans par exemple, il faut gérer le stress de la rentrée scolaire de leurs enfants. De manière générale, quand on souhaite changer de tête, c’est qu’il se passe quelque chose d’important, que ce soit une séparation, un changement de vie ou de carrière, il y a le besoin de tourner une page. La coupe et la couleur aident à passer ce cap-là.

Comment décider quelle forme prendra ce changement ?

Généralement la personnalité se confie assez vite, elle explique la raison pour laquelle elle en a envie. On en discute ensemble, on voit jusqu’où elle est prête à aller, parce que nous avons tous une limite. Pour certaines, ça ne va pas aller plus loin que les épaules, et pour d’autres on ira jusqu’à la coupe garçonne. Changer de tête ne veut pas dire la même chose pour tout le monde et c’est à nous, expert, de comprendre ses habitudes et de voir si ces changements peuvent s’adapter à son quotidien. Même si elle a décidé de changer de tête, la personne reste la même. Il faut donc trouver la mise en relation entre ses habitudes et le changement qu’elle souhaite, et adapter ce changement à sa vie.

Comment savoir quelle coupe proposer ?

Il faut avant tout voir le cheveu et la manière dont la personnalité l’entretient. Ensuite on adapte - comme pour toutes les coupes -, à son visage et à ses cheveux. Il faut trouver l’équilibre entre ses envies, ses habitudes et sa morphologie (du visage et capillaire). Si elle ne connaît pas sa propre limite, c’est à nous de l’aiguiller et de l’avertir de ses limites. 

Est-ce bien de montrer des photos de stars ou sur Pinterest et Instagram, ou est-ce déceptif ?

Un peu des deux. La personnalité va nous montrer des photos parce que c’est ce qui a fait naître en elle une envie. Nous nous en servons pour prendre appui et pour voir jusqu’où elle est prête à aller dans le changement. Mais il faut bien comprendre que ce sont souvent des photos retouchées, et que les stars au réveil n’ont pas cette coupe-là ! Il faut aussi lui dire qu’elle n’a pas la même texture de cheveux que la personne sur l’image. Nous sommes là pour satisfaire un besoin mais il ne faut pas que ce soit déceptif pour la personnalité à l’arrivée. Cela permet tout de même de comprendre quelles sont ses limites, c’est donc un bon point de départ. Nous devons ramener à la réalité tout en réalisant le rêve.

Que faut-il éviter pour ne pas avoir de regret ?

Il faut bien que la personnalité réfléchisse en amont. Quand elle prend rendez-vous, c’est qu’elle est prête, mais l’est-elle suffisamment pour aller au bout de son envie ? En discutant, elle peut aussi se rendre compte qu’elle a besoin d’une étape intermédiaire, et faire le véritable changement de tête plus tard. On peut y aller plus en douceur, nous sommes aussi là pour rassurer. On peut très bien commencer par exemple par une couleur, et la coupe viendra ensuite. On s’adapte à la personne et à ce quelle est.

Est-ce possible de changer de tête sans toucher à la longueur ?

Souvent, quand on travaille autour du visage, ça change déjà beaucoup. On peut garder les cheveux longs et faire une frange, une grosse mèche, un dégradé, ou un carré plongeant et long. L’impression d’avoir changé quelque chose est là sans que ce soit trop radical. Ce que je conseille aussi, c’est de faire une couleur sans changer la coupe. Rafraîchir simplement les pointes et aller vers une couleur semi-permanente qui s’estompe au bout de quelques lavages. Ça permet de tester un changement non drastique ni définitif. Là, on ne touche pas à la coupe mais ça change quand même l’allure. Sinon, on peut aussi opter pour un léger balayage sur les pointes, afin d’illuminer la chevelure.

Un dernier conseil d’expert ?

Oser être soi-même, et oser tout court. Il faut savoir lâcher prise et s’amuser, rien n’est catastrophique, les cheveux repoussent. Et si on sent qu’on en a envie, si ce n’est pas un coup de tête, c’est qu’il faut se lancer. Il faut se faire confiance et faire confiance à l’expert.

Réservez avec un coiffeur expert pour obtenir des conseils sur votre routine !


AUTRES CONSEILS D'EXPERTS