L'interview de Géraldine, responsable éditoriale Web de L'Express Styles

Elle est directrice édito Web de Styles, une référence lifestyle sur le Web, auteure du blog Café Mode, maman d’un petit garçon, sportive, active, élégante, cultivée… Géraldine Dormoy a de quoi inspirer. Elle vient de tester notre service de coiffeurs privés pour raviver ses boucles rousses. On a profité de l’occasion pour lui poser quelques questions.


SON HISTOIRE
Je suis Géraldine, j'ai 40 ans, je suis la responsable éditoriale Web de L'Express Styles et l'auteure du blog Café Mode.

SES JOURNÉES
Je me réveille à 6h. Je vais courir 30 minutes autour du petit parc près de chez moi, à Clichy, puis je me prépare tout en jetant un œil sur les news tombées pendant la nuit. J'emmène mon fils de 5 ans à l'école. Je file ensuite à la rédac' de L'Express, dans le IXe. Tout au long de la journée, j'encadre mon équipe, j'assiste à des réunions, je me rends à des présentations. Les journées sont très intenses, mais j'aime ça. Je passe mon temps à reprioriser les choses. Sur Internet, les choses vont tellement vite qu'il n'y a pas trop de place pour l'hésitation. Le plus souvent, j'ai un déjeuner pro, parfois perso. C'est un moment important pour moi, ça me permet de recharger mes batteries et de m'aérer l'esprit. Je termine la journée à 18h30 si je dois prendre le relais auprès de la babysitter, sinon vers 19h, 19h30. Mon mari, Mark, est très présent à la maison. Heureusement !

SES PASSIONS
Les gens, Internet, le management, la mode. J'ai réussi à me trouver un boulot qui mélange tout ça de manière harmonieuse. Ça m'a pris un paquet de temps de le dénicher ! J'espère pouvoir allier ces différents éléments encore longtemps.
 

SON PROFIL CAPILLAIRE
J'ai des cheveux roux, assez épais, aux boucles plutôt irrégulières, qui m'arrivent aux épaules. J'ai mis beaucoup de temps à accepter leur nature frisée. Pendant des années, je les ai raidis à l'aide de défrisages et de brushings. Depuis la naissance de mon fils, j'ai décidé de laisser parler leur vraie nature. Je suis alors passée par une phase de découverte, j'ai dû réapprendre tout ce que je pensais savoir sur eux. Depuis un an environ, je peux enfin dire que je suis en paix avec mes cheveux. Ouf !

SA ROUTINE CHEVEUX
Ayant un terrain favorable au psoriasis, je me les lave tous les jours, sur recommandation de mon dermato. Je n'utilise un shampoing traitant (Clobex) qu'une fois par semaine. Le reste du temps, je me contente d'un masque express (Garnier Ultra Doux à l'huile d'avocat). Je les sèche puis je forme des boucles au doigt, avec un peu de cire (John Masters Organics). Je les laisse sécher à l'air libre, puis me passe les doigts dans les cheveux pour "casser" un peu les boucles et donner plus de volume à l'ensemble. Je ne les attache qu'en cas de forte chaleur, en chignon.


SES MOMENTS BEAUTÉ
Comme je n'aime pas trop qu'on me touche, je ne suis pas la meilleure cliente des instituts et des nail bars. En revanche, je vais voir un psy, que je consulte depuis de longues années. S'il y a bien un moment pour moi dans la semaine, c'est celui-là.

SON EXPÉRIENCE THE REPORTHAIR
J'étais un peu réticente car je n'aime pas trop qu'un(e) inconnu(e) me tripote. En plus, j'ai déjà ma coiffeuse attitrée, Marisol, en qui j'ai toute confiance. Je me suis toutefois laissée tenter car, du côté de la couleur, je sentais qu'il y avait du boulot. Je me fais moi-même mes colo', avec un shampoing Eugène Color, juste pour couvrir mes cheveux blancs. Le résultat est passable mais ne vaut pas l'éclat que peut apporter un professionnel. Marion a débarqué chez moi avec son sourire et son matos. Elle a immédiatement compris ce que je voulais et ça s'est finalement très bien passé. J’ai apprécié le temps gagné par rapport à une coloration en salon. Marion est super efficace, elle va vite et ne perd pas une minute. Je sais désormais que j'arriverai facilement à caser un tel moment dans mon emploi du temps, et que ça ne me coûtera pas un bras non plus.

SA NOUVELLE COULEUR
J’aime beaucoup. Le résultat est exactement celui que j'espérais, très proche de ma couleur initiale, ce que j'ai du mal à obtenir seule. Et il tient bien le coup, en dépit de mes lavages quotidiens.
 

Crédits photos : Inside Closet

 

PRENEZ RENDEZ-VOUS AVEC L'UN DE NOS COIFFEURS PRIVÉS