"Le mariage de Pauline vu par l'expert Camille D" Les mariées #2017

Découvrez les coulisses de la préparation du mariage de Pauline avec son experte Camille D, dans une ambiance festive et familiale.

J’ai rencontré Pauline environ un mois avant le mariage pour faire un essai. Elle avait déjà en tête ce qu’elle voulait, elle avait envoyé des inspirations de coiffures et maquillages trouvées sur Pinterest.

Au départ, elle souhaitait quelque chose de naturel pour le maquillage, et voulait avoir les cheveux ondulés, alors qu’à la base ils sont plutôt lisses avec beaucoup de matière. Comme elle ne s’était jamais vue avec des ondulations, elle n’avait pas l’habitude des volumes que cela créait sur son visage. Pauline est une très belle femme, elle avait choisi une robe très classe, très hollywoodienne, donc j’avais envie de quelque chose de plus mode, notamment pour le maquillage. Pendant l’essai, on a fait quelque chose de très naturel selon son désir initial, mais c’était un peu trop nude, ça manquait de rock’n’roll.

Le jour J, je suis arrivée à Bordeaux et j’ai d’abord coiffé ses témoins et sa maman. J’ai aussi réalisé le maquillage de sa mère, en mettant du bleu gris sur ses yeux. Ensuite, c’était à Pauline de se faire coiffer. J’ai commencé par lui onduler les cheveux, elle est partie déjeuner et en revenant, elle m’a dit qu’elle adorait le maquillage que j’avais fait à sa maman et qu’elle voulait la même chose. J’étais ravie parce que c’est exactement ce qui manquait. J’ai donc fait un trait d’eye-liner au crayon bleu marine, et par-dessus j’ai travaillé au far à paupière un bleu avec des reflets plus électriques ainsi que du gris anthracite. Un trait bien étiré, bien droit, qui lui allait très bien. J’ai vraiment passé un super moment à la maquiller comme ça, c’est aussi important pour moi d’aimer ce que je fais.

Et puis j’ai fini sa coiffure. Pendant l’essai, je n’utilise pas les mêmes produits que le jour J, et ce jour-là elle était ravie des ondulations. J’ai juste changé l’attache à l’arrière, que j’ai réalisé en torsade avec quelques mèches du devant, tenues par des barrettes.

Le jour de l’essai, ce n’est jamais facile de donner sa confiance à une étrangère, sans savoir ce qu’elle va faire exactement et le résultat qu’on va obtenir.  Là, une fois que je m’étais occupée de sa maman, je l’ai sentie en confiance. On s’est éclatées toutes les deux sur le maquillage. Il fallait oser ce grain de folie qui lui ressemble aussi. Souvent, c’est en voyant les autres se faire maquiller et coiffer que les mariée se détendent et se laissent porter.

Pauline a vu ses demoiselles d’honneur arriver au compte-goutte, se faire belle, ça l’a mise dans l’ambiance. Ensuite, elle est partie mettre sa robe, donc l’émotion est montée d’un cran. Elle s’est regardée dans le miroir, a dit qu’elle se trouvait belle, et ça se voyait dans sa présence qu’elle réalisait que le moment était arrivé.

La préparation est le dernier instant avec la folie de la journée. Je ne fais pas trop la conversation pendant la prestation, je pose des questions légères mais je trouve mieux d’instaurer un peu de calme avant la tempête.

A la fin de la prestation, j’essaie de partir vite parce que c’est un moment intime et émotionnel, il n’y a que la famille et les proches. C’est émouvant aussi pour moi, ce qui me touche le plus c’est la réaction de la maman ou du papa, j’imagine comment mes propres parents réagiraient!

Crédit Photo : Mariage en vue