Comment retrouver sa couleur naturelle?

 

 

Après une voire plusieurs colorations ou balayages, il arrive qu’on ait envie de retrouver sa couleur naturelle. Peut-on éviter les racines disgracieuses ? Quelles sont les différentes étapes ? Quels sont les soins à adopter ? Voici nos conseils avec l’éclairage de Dalli, expert The Reporthair.

Blonde, brune ou rousse, quelle que soit votre couleur naturelle, si vous avez coloré vos cheveux et souhaitez retrouver votre teinte d’origine, il y a quelques règles à respecter. Dalli, expert The Reporthair, nous aide à y voir plus clair concernant les étapes et les techniques à adopter selon la coloration choisie et votre base naturelle. S’il faut s’armer de patience pendant les différentes phases, il est aussi important d’hydrater le cheveu pour en prendre soin tout au long du processus.

 

Photo @ Keala Jarvis

Photo @ Keala Jarvis

La repigmentation


Tout dépend évidemment de la couleur d’origine des cheveux, la technique n’étant pas la même s’il s’agit d’une coloration blonde ou brune. Pour une blonde qui a fait une décoloration, il faudra d’abord “remonter la couleur pour éviter le vert, explique Dalli, c’est-à-dire remettre des pigments dans le cheveu parce que lorsqu’on est décolorée, il n’y a plus de pigments. Le cheveu devient donc une éponge, d’où la couleur qui vire au vert.” On réitère la repigmentation une semaine après pour retrouver une couleur blonde uniforme et lumineuse. La même technique sera choisie pour une châtain qui aurait eu un balayage blond sur les pointes. 

Le gommage

Sur un cheveu naturellement blond qui a été coloré en noir, il faudra faire un gommage pour “nettoyer la couleur”. Et là, pas de miracle, révèle Dalli, il faut accepter de passer par une phase de décoloration peu flatteuse si on veut préserver son cheveu: “Lorsqu’on enlève une couleur foncée, il faut le faire en plusieurs fois, parce que si cette étape se fait en une seule fois, cela risque de brûler les cheveux. On fait un premier gommage puis un second au bout d’une semaine ou dix jours, pour que le cheveu se repose, et on réadapte la couleur.”

L'hydratation

Faire une coloration ou démarrer un gommage pour retrouver sa couleur naturelle sensibilise les cheveux, il est donc important de faire des soins pour les nourrir. Dalli conseille: “Comme pour la peau, il faut hydrater ses cheveux avec des huiles que l’on applique la veille du shampoing et que l’on laisse poser toute la nuit. J’aime particulièrement l’huile à la lavande de Christophe Robin, ou celles de Leonor Greyl, qui protègent des UV.” Fatiguée par les différentes repigmentations, la texture du cheveu est elle aussi altérée, mais Dalli assure que si on hydrate bien, “on peut retrouver une bonne nature de cheveux.”

La coupe

Dernière étape avant de retrouver une couleur naturelle harmonieuse: se couper les cheveux. Même s’il n’est pas toujours facile de faire preuve de patience entre les différentes étapes pour “nettoyer le cheveu”, Dalli rappelle que “la couleur patine, la racine se retrouve bicolore, c’est pourquoi beaucoup de femmes se précipitent pour refaire une couleur et tombent dans un cercle vicieux. Il faut vraiment savoir attendre entre les différentes étapes et faire une coupe droite tous les deux mois sans trop toucher à la longueur, afin que le cheveu se régénère et qu’il respire.” Dans tous les cas, comptez entre trois et six mois pour retrouver votre couleur, à raison de deux séances avec un expert en intervalle de dix jours, puis toutes les six semaines.