Tout savoir sur la barbe

Source : rsimacourbe

Source : rsimacourbe

 

Désormais, The Reporthair propose une offre barbier, à coupler avec une coupe pour un résultat équilibré et en cohérence avec votre style. Comme pour les cheveux, tout commence par un diagnostic pour définir vos envies et ce qui correspond le mieux à votre pilosité, et la prestation se termine par des conseils d’entretien afin de garder une barbe bien taillée et douce. Marie-Charlotte, expert The Reporthair, nous explique tout.

Le diagnostic

Pour trouver la forme et la longueur idéales à donner à sa barbe, il faut donc d’abord établir un diagnostic, comme on le ferait pour ses cheveux. Marie-Charlotte explique qu’il y a plusieurs facteurs à prendre en compte : "On choisit ce qu’on va faire en fonction de la forme du visage, exactement comme pour la coupe. Il faut aussi savoir si le client a envie de laisser pousser sa barbe, s’il veut obtenir une forme précise, ou s’il s’agit d’un simple entretien." Là où pour les cheveux on observe leur densité, on voit s’ils sont plutôt fins ou épais, bouclés ou raides, pour la barbe, il faut avant tout être attentif à la pousse : "Il y a des zones plus ou moins pileuses, confirme Marie-Charlotte. La forme de la barbe va s’adapter à cela, et certaines choses ne seront pas possibles. Un poil est plus dru qu’un cheveu, et donc pas aussi malléable. On ne peut pas le transformer." Le style et la personnalité font également partie des arguments pour déterminer le type de barbe que l’on va proposer : "Je ne vais pas faire un style hipster à quelqu’un de très naturel qui veut juste un entretien de barbe, même s’il peut y avoir un désir de changement. De façon générale, le style de l’homme s’identifie tout de suite."

La technique

Rasoir, tondeuse, ciseaux… Pour la barbe, plusieurs options sont possibles, tout dépend de la technique de l’expert et du type de poil : "Je définis d’abord toujours la longueur de la barbe à la tondeuse ou aux ciseaux, précise Marie-Charlotte, puis je m’occupe des contours et du désépaississement à la tondeuse ou au rasoir." Surtout, l’experte révèle qu’elle termine toujours la prestation en hydratant la barbe avec une huile spécifique "pour la rendre brillante, et je fais un léger brushing si elle est très longue." Pour ceux qui sont adeptes du rasage seul à la maison, Marie-Charlotte alerte sur les risques : "Généralement, il n’y a rien de tel pour faire des erreurs de taille, et souvent les hommes ne mettent pas d’huile avant le rasage, ce qui irrite terriblement la peau et crée des poils incarnés."

Entretien

Appliquer une huile avant et après le rasage est ainsi essentiel pour nourrir la barbe et protéger la peau. S’il en existe de nombreuses, l’experte conseille les marques Reuzel et Osma qu’elle affectionne particulièrement. En ce qui concerne les autres soins, il est possible d’utiliser un shampoing à barbe mais pour Marie-Charlotte, "un shampoing hydratant ou doux pour cheveux suffit largement." Pour entretenir une belle barbe, un rendez-vous chez le barbier une fois par mois est un bon timing, et il est possible entre temps d’utiliser à la maison une paire de ciseaux à ongles pour couper les poils qui pourraient dépasser, et "retailler les contours de lèvres qui peuvent gêner pour manger ou embrasser". Côté "coiffage", on opte pour une petite brosse dans le cas d’une barbe de quelques semaines, et pour un peigne si les poils sont plus longs. Aujourd’hui, la barbe longue a toujours le vent en poupe, comme tout ce qui est vintage : "la moustache, les longues pattes… On assume sa pilosité aujourd’hui, conclut Marie-Charlotte. Ça permet aux hommes de revendiquer leur style mais aussi de varier. C’est une véritable affirmation de soi.”

Réservez avec un coiffeur expert pour obtenir des conseils sur votre routine !