7 gestes qui ruinent votre couleur

 

Vos cheveux sont colorés ou méchés et vous voulez absolument éviter des mauvais surprises telles que l'apparition de relfets verts ou des mèches qui cassent... Découvrez les 7 gestes qu'il faut absolument éviter, selon notre experte Djemi, pour ne pas abimer sa couleur.

1/ Utiliser des produits non adaptés

Bien que la tendance soit aujourd’hui aux produits bio / naturels, les shampoings sans sulfate sont à éviter lorsque les cheveux sont colorés. En effet, en ôtant le sulfate de sa routine capillaire, on perd toute la brillance et le côté “glossy” de sa couleur. Ce pourquoi, Djemi nous conseille d’investir dans un shampoing professionnel réellement approprié pour les cheveux colorés.

Cependant, même en étant équipé d’un bon shampoing, il est fortement déconseillé de se laver les cheveux tous les jours. Effectivement, plus nous lavons nos cheveux, plus les cuticules de ces derniers s’ouvrent. Résultat ? La coloration ternira beaucoup plus rapidement et la patine aura, quant à elle, tendance à se matifier.


2/ Une mauvaise utilisation des plaques chauffantes

Adepte du fer à lisser pour se faire quelques petites waves ? Le danger ne vient pas de là, selon Djemi, mais plutôt de la façon dont nous l’utilisons : “je ne veux pas interdire à quelqu’un de faire quoique ce soit, mais il faut bien le faire !”. Pour soigner ses cheveux et ne pas endommager sa couleur, il est important de bien brosser son cheveu avant car tous les petits cheveux non brossés faisant des noeuds sont les premiers à casser ! Mais aussi, il est indispensable, de protéger son cheveu grâce à un spray thermique avant chaque utilisation de ses plaques chauffantes.

3/ Oublier de protéger ses cheveux aux agressions extérieurs

Ce n’est plus un secret, le soleil, l’eau de mer et le chlore décolorent systématiquement le cheveu. Et puisque le ton de décoloration se modifie, des reflets que nous aimons plus au moins apparaissent : dorés, cuivrés ou même verts… Pour lutter contre ce dernier, Djemi nous livre son astuce : “j’applique un soin sans rinçage, intégrant un anti UV, sur mes cheveux puis je me fais une petite tresse et laisse poser le soin toute la journée.”

La pollution n’est également pas à prendre à la légère car en se déposant sur votre cuir chevelu et vos longueurs, elle modifie la beauté de vos cheveux. En effet, la pollution est connue pour ternir le cheveu et donc la couleur. Il est ainsi recommandé d’espacer vos shampoings, de brosser vos cheveux tous les soirs et d’appliquer des soins protecteurs.

4/ Opter pour la coloration végétale lorsque ce n’est pas adapté

Selon Djemi, la coloration végétale est parfaite pour les teintes en dessous de 5, c’est-à-dire de châtain clair jusqu’au châtain foncé. Cependant, notre experte ne la recommande pas pour les blondes : “la coloration végétale ne couvrira jamais à 100% les cheveux blancs et aujourd'hui avec cette technique nous n’arrivons pas à capter ce côté doré que nous aimons tant car le pigment qu’elle contient tend encore beaucoup vers le roux”. Ainsi, si votre souhait est d’avoir des reflets roux, n’hésitez pas, sinon passez votre chemin !

Il est également important de savoir qu’après une coloration végétale, la décoloration est strictement proscrite, au risque d’avoir de méchants reflets verts…


 

5/ Sous-estimer les effets du henné

Djemi nous alerte tout de suite : “si l’on a un henné, on ne peut pas faire de balayage par-dessus, cette technique brûlera au sens propre du terme vos cheveux.” De plus, il y a de fortes chances que vous vous retrouviez avec des reflets verts. En effet la raison est simple, les colorations au henné marrons, rouges ou cuivrés contiennent un pourcentage d'indigo. Si l'on fait un balayage et que l'on décolore le cheveu qui a reçu de l'indigo, la décoloration révèle les pigments jaunes de notre cheveu. Et du jaune plus du bleu, ça fait du vert.

6/ Mal entretenir ses racines

Une des premières règles à respecter, selon Djemi, est de ne pas effectuer une coloration en racine lorsque l’on a un balayage.
La deuxième, afin de redonner de la brillance et raviver la couleur sur l’ensemble de sa chevelure, est d’émulsionner la coloration à l’eau chaude pendant 2 minutes maximum. En aucun cas il faut la laisser plus longtemps sur les longueurs au risque que cela ait l’effet inverse et donc que la couleur se ternisse.

7/ Négliger l’hydratation

“LA” règle d’or de Djemi : Pour prendre soin de sa coloration, de son balayage ou encore de sa décoloration, il est nécessaire d’hydrater à la perfection son cheveu. Pour Djemi, “on doit travailler le cheveu comme nous travaillons sa peau”. Nos cheveux ont aussi le droit et ont tout autant besoin d’une crème de jour et de nuit. Le mélange parfait et naturel ? Un peu d’huile de jojoba et d’huile d’avocat.

Tips d’expert

Pour neutraliser un reflet et apporter de la brillance à sa coloration, Djemi préconise d’effectuer un shampoing repigmentant une fois tous les 15 jours. Attention tout de même car c’est un shampoing qui a tendance à assécher les cheveux.


D'AUTRES CONSEILS