Mariage : comment choisir sa coiffure de mariée ?

 

 Cheveux attachés ou lâchés, chignon ou coiffure bohème… Lors de la préparation du mariage, la question de la coiffure peut être source de stress lorsque l’on ne sait pas ce que l’on souhaite. Bérengère, experte Reporthair, livre ses conseils et les éléments importants à prendre en compte pour faire son choix.

La photo de la robe

Pour Bérengère, la première chose à montrer lors du rendez-vous avec l’experte, c’est votre robe de mariée : “Grâce à ça, je vais pouvoir voir la morphologie de la mariée, son style, l’esprit du mariage, (s’il est plutôt bohème ou classique), les matières, le décolleté dans le dos ou la poitrine… Bref, ça permet de donner beaucoup d’informations utiles.” Si la matière de la robe compte, c’est surtout pour obtenir un équilibre harmonieux : “Il faut créer une matière de cheveux en corrélation avec la matière de la robe”, explique Bérengère.

Les habitudes au quotidien

La deuxième chose que l’experte prend en compte est le rituel de la personnalité au quotidien. Il s’agit notamment de savoir si elle a l’habitude de s’attacher les cheveux ou non : “Je veux comprendre si elle se sent plus à l’aise avec les cheveux attachés ou lâchés. Ensuite, je lui demande si elle a des envies précises, comme des tresses, des boucles, du flou… Puis je lui dis si je pense que ça va lui aller ou non, et j’explique pourquoi je le déconseille si c’est le cas.”

Des essais face au miroir

Dès le début du diagnostique, Bérengère fait quelques essais rapides face au miroir pour avoir tout de suite une idée de ce qui correspond à la future mariée : “Je montre les volumes en fonction de ses cheveux, de son port de tête, de ses épaules. Je vais aussi être dans la technique en plaçant des mèches d’un côté ou de l’autre, les volumes en haut ou en bas. À elle de voir si elle se sent à l’aise ou non. C’est un véritable conseil de visagiste et cela détermine déjà la coiffure.”

La morphologie capillaire

Bien évidemment, la typologie de cheveux compte énormément lors du choix de la coiffure finale, entre autre pour se décider entre une chevelure attachée ou lâchée : “Je vais voir si le cheveu peut tenir toute une journée attaché et ondulé. S’ils sont très fins et que la personnalité veut du wavy, ça ne tiendra pas.” Pour une coiffure en semi-attache, qui peut être une bonne alternative, cela dépend aussi de la matière du cheveu comme l’explique l’experte : “Il faut que les cheveux soient un peu ondulés, sinon la semi-attache ne tiendra pas. Il faut voir en fonction de la matière et de la souplesse du cheveu. C’est le diagnostic qui peut déterminer ce qui convient le mieux.”

La période et le lieu du mariage

Outre la robe et le style du mariage, la période et le lieu sont également des critères à prendre en considération : “Si par exemple la cérémonie a lieu à Marrakech en plein mois d’août, je conseille vivement de réaliser une coiffure attachée parce que la mariée va avoir très chaud et transpirer. Le cheveu peut ainsi vite devenir gras, et il serait dommage d’être gênée par sa chevelure le jour J.”

Une vraie coiffure sans se sentir déguisée

Pas toujours facile de trouver le bon équilibre entre une tenue de mariée exceptionnelle tout en se sentant soi-même. Pour Bérengère, il faut savoir s’écouter mais aussi oser : “Il ne faut pas avoir peur de faire une vraie coiffure digne de ce nom, rester dans le thème du mariage, sinon on le regrette. Pour cela, il faut trouver la personne avec qui on se sent en confiance.” L’experte conseille aussi d’habiller la chevelure avec un beau bijou de tête : “C’est bien d’agrémenter la coiffure d’un peigne, de fleurs, de dentelle brodée sur le chignon… Sur des cheveux détachés ou avec une semi-attache, ça peut tout changer.”


D'AUTRES INSPIRATIONS MARIAGE