Nos 3 experts du balayage pour passer au blond

 Le balayage blond nous fait rêver parce qu’il éclaire le visage et donne du relief à la coupe, sans passer par une coloration totale. Si le Tie and Dye est un balayage ciblé sur les pointes et le Ombré garde des nuances naturelles en partant de plus haut, le travail du coloriste consiste à envisager la meilleure tonalité en fonction de votre type de cheveux et de votre couleur naturelle. Alexis, Gwen et Clara, coiffeurs experts en balayage à Paris pour The Reporthair, nous parlent de leur technique et leur approche pour obtenir un éclaircissement adapté.

1/ Fondu et nuances avec Alexis

“Si la base est foncée ou colorée, le balayage se fera en plusieurs étapes pour moins sensibiliser le cheveu. En revanche, si le cheveu est clair, c’est facile. Je travaille le balayage en painting, c’est-à-dire à main levée. Je fais différentes séparations pour un résultat plus ou moins naturel, et je dépose mon produit sur une mèche avec un pinceau. Plus je descends sur la pointe et plus j’éclaircis, en mettant davantage de produit. En revanche, j’en mets moins à la racine pour apporter du relief. Je commence toujours par la nuque et je finis par le devant, parce que la chaleur remonte. Sur le dessus, le balayage va donc prendre plus rapidement et naturellement. Je travaille sur la surface du cheveu, la partie du dessus est colorée mais pas celle du dessous. Plus les mèches sont fines, plus l’éclaircissement va être uniforme, et plus il est épais plus la nuance sera douce. Ensuite, je mets un cellophane entre chaque mèche pour éviter que le produit se dépose sur la mèche suivante, et pour garder la chaleur. J’utilise la poudre d’argile Paul Mitchell, qui est assez douce, et reste en surface du cheveu pendant le temps de pose. Une fois l’éclaircissement obtenu, je rince l’ensemble, je fais un premier shampoing et je mets la patine à la fin pour obtenir la nuance souhaitée. Elle permet de corriger un mauvais reflet, d’accentuer le fondu entre la couleur naturelle et le balayage, et d’uniformiser le reflet sur l’éclaircissement.”

Son truc qui fait la différence : “Les séparations bien précises que je travaille, et qui définissent le résultat. C’est ce qui apporte un fondu et de la nuance.”

Le + The Reporthair : “En étant chez la cliente, la logistique est plus simple et plus pratique, parce que le balayage demande une certaine vigilance.”

2/ Un balayage unique avec Gwen

@flaviaesantiago

@flaviaesantiago

“Je vois d’abord avec la cliente ce qu’elle veut et, en fonction de sa couleur de base, je lui dis ce qui est faisable, ce qu’elle peut obtenir en une fois, ou s’il y a besoin d’apporter un reflet. Je ne suis pas partisane de réaliser un balayage coûte que coûte. Si les cheveux sont abîmés, le balayage peut mal vieillir. J’aime le naturel, donc si la base est foncée, j’irai vers un blond moins clair mais harmonieux, au lieu d’un blond très clair qui paraîtra fade. Je travaille uniquement au pinceau avec une poudre éclaircissante L’Oréal, et selon l’intensité que je veux obtenir, je peux utiliser une palette. Le fait de poser une palette en-dessous de la mèche permet d’imprégner davantage le produit et de le faire pénétrer à l’intérieur du cheveu. J’adapte toujours le balayage en fonction de la coupe. Si l’éclaircissement est poussé, je pose du cellophane sans envelopper la mèche, comme ça l’air passe mais conserve quand même la chaleur. Je peux aussi laisser les cheveux à l’air libre pour obtenir un effet plus doux. Le temps de pose n’est pas fixe, je regarde régulièrement, j’enlève du produit au peigne pour adoucir avant de les rincer. La patine est devenue systématique alors qu’elle est faite pour corriger un reflet. Je l’utilise donc plus tard, pour redonner du peps à une couleur, sauf si le jour J on veut apporter un reflet particulier qu’on ne peut pas obtenir par l’éclaircissement. Il faut choisir le bon nuancier lorsqu’on colore le cheveu.”

Son truc qui fait la différence : “L’application en fonction de la coupe. Aucun balayage n’est pareil, il s’adapte toujours à la coiffure.”

Le + The Reporthair : “La discussion est plus fluide pour faire le diagnostic de la cliente, on peut discuter, affiner, voir les produits qu’elle utilise. Elle est plus à l’aise pour dire vraiment ce qu’elle veut. L’échange est plus simple et plus qualitatif.”

3/ Conseils et adaptation au type de cheveux avec Clara

“Tout le monde peut passer au blond, pas forcément du premier coup pour un blond clair, mais en fonction des antécédents, cela peut se faire en plusieurs étapes, en particulier sur une base foncée ou déjà colorée. S’il y a beaucoup de cheveux blancs, je travaille un balayage mais en coloration pour redorer le blanc. De manière générale, je réalise mes balayages à l’air libre et toujours en m’adaptant à la coupe et au type de cheveux. Mèche à mèche au pinceau, je regarde comment le cheveu tombe, puis j’éclaircis par zone plutôt que sur 2 ou 3 cm. Je commence par la nuque et je remonte. Plus le produit est en épaisseur, plus ça éclaircit. Toute les mèches n’ont pas la même dose afin d’obtenir du relief. Je laisse agir entre une demi-heure et 45 minutes, puis je peux faire des retouches avec la patine. Elle peut se faire tout de suite après, sauf sur les bases très claires qui n’en n’ont pas besoin. On peut aussi en refaire entre deux balayages, si le cheveu a jauni après les vacances par exemple, ou pour foncer un peu la chevelure avant de partir au soleil, afin que ça n’éclaircisse pas trop. L’entretien change en fonction du type de blond. Les blonds clairs devront utiliser des shampoings violet pour éviter le jaunissement et redonner de la brillance. Je conseille de prendre le temps de faire un soin, une fois par semaine, qu’on laisse poser toute la nuit. Il vaut mieux le faire moins souvent mais plus longtemps.”

Son truc qui fait la différence : “Je ne suis pas sur une pratique mécanique mais adaptée au type de cheveu. Je ne sais pas à l’avance à quoi va ressembler le balayage, c’est en faisant que je sais.”

Le + The Reporthair : “C’est un moment privilégié, dans un contexte intimiste.”


D’AUTRES CONSEILS BALAYAGE