Tout savoir sur la coupe au carré

Carré court, carré long, carré wavy, carré droit ou carré plongeant, la coupe au carré est pleine de possibilités
et c’est bien la raison pour laquelle elle a toujours autant de succès.  
Jérémie, coiffeur pour Reporthair, nous livre tous les secrets de cette coupe de cheveux indémodable.

Comment peut-on définir la longueur et le type de carré idéal ? 

Il faut prendre en compte toute la morphologie de la personne : le visage, le corps, la taille... Surtout pas que le visage. Tu peux avoir un très beau carré qui rend bien sur le visage, mais ça peut tasser la silhouette si la personne est petite ou la rendre encore plus grande si elle est déjà grande. Par rapport au visage, il faut aussi prendre en compte le cou : on regarde s’il est dessiné, long, court... Plus il est long, plus on peut faire des carrés très courts. Par contre, si on a un cou court, il faut garder un carré long. Après, on s’adapte au visage avec les longueurs de mèches
et de dégradé, plutôt qu’avec la longueur du carré.

Pourquoi est-ce la plus simple et la plus complexe des coupes de cheveux à réaliser ?

C’est comme le chignon banane, on pense que c’est simple alors que c’est ce qu’il y a de plus compliqué. Un carré peut vite faire petite fille ou Chantal Goya ! On pense qu’il suffit de couper tout droit, mais même le carré du Crazy Horse ne se fait pas d’un simple coup de ciseaux. Il y a tout un travail d’équilibre à établir de chaque côté. Pour un carré droit, si on coupe tout de la même longueur, on aura beaucoup de masse sur les pointes et ça fera un effet pyramide. Ce sera épais sur les longueurs, le carré ne se placera pas bien et rebiquera.

Quelle est la technique pour un beau carré dans ce cas ?

Pour obtenir un beau carré, il faut avant tout dessiner la nuque que l’on coupe deux centimètres plus court que le reste, puis on avance en dégradé à l’envers. Cela donne l’impression que tout est à la même longueur mais ce n’est pas vraiment le cas. Ensuite, on allège les pointes par en-dessous pour donner de la direction aux cheveux, sinon ils rebiquent. Il faut texturiser le cheveu de l’intérieur.
Sur le devant, on ne coupe jamais droit, parce qu’en séchant, le cheveu remonte et donnera un effet "casque". Un carré doit être toujours être légèrement plongeant pour se placer correctement quand on sèche les cheveux.

Comment adapter la coupe en fonction de la nature du cheveu ?

Sur un cheveu épais, si on reste dans du raide, ça s’adapte facilement. Les cheveux fins sont plutôt souples et malléables donc c’est une coupe de cheveux parfaites pour cette typologie. Quant aux cheveux frisés, il faut couper droit avec un dégradé apparent, pour éviter l’effet pyramide et faire en sorte que le volume soit bien réparti.

 

Comment obtenir du volume avec un carré en évitant l’effet "boule" ?

Cela dépend du visage, mais il faut éviter de manière générale de donner trop de volume sur les côtés. C’est cela qui donne le côté "boule" ou trop classique. Il faut texturiser la racine en réalisant des tuteurs avec le ciseau pour gagner du volume. Puis on sèche par en-dessous, et on reprend à la brosse. On ne touche plus à la racine ensuite pour garder le volume obtenu au coiffage.

Comment intégrer une frange ou une mèche en fonction du type de carré ?

 

Tout dépend du front : sur un petit front, on évite les franges. Pareil si la personne est petite parce que ça cache le visage et la silhouette. Dans ce cas, on fera plutôt des mèches pour alléger et imbriquer dans le visage. Pour celles qui ont de grands yeux et un grand front, les plus jolies franges sont celles qui sont à la limite de gêner les yeux. C’est ce qui souligne le regard. Une frange longue sur un carré court peut fonctionner mais seulement si la personne est grande. Sur quelqu’un de petit et qui a beaucoup de cheveux, on évite.

 

Quel entretien la coupe au carré nécessite-t-elle ?

On peut s’amuser au niveau du coiffage sur les longueurs : wavy, lisse… Mais on ne touche plus à la racine une fois le volume obtenu. En général, on refait sa coupe tous les deux ou trois mois, sauf s’il s’agit d’un carré long qui risque de dépasser l’épaule plus rapidement.

Pourquoi la coupe au carré a-t-elle encore autant de succès aujourd’hui ?

Parce qu’elle est indémodable, elle ne vieillit pas, et on peut l’arranger en fonction de la morphologie de chacune. C’est une coupe de cheveux qui va à tout le monde et demeure toujours élégante, raffinée et féminine.


D'AUTRES CONSEILS & INSPIRATIONS