La coupe courte, alliée des cheveux fins

La coupe courte connaît un certain succès depuis quelques années, surtout auprès des cheveux fins, mais il n’est pas toujours facile de sauter le pas et surtout de savoir si cela va nous correspondre. Sabine, experte The Reporthair, nous précise les techniques de coupes et les différents courts que l’on peut obtenir.

 

Que prends-tu en compte pour décider d’une coupe courte ?


En premier lieu, je regarde plutôt la forme du visage, ensuite, les idées que je peux avoir vont me donner des directions par rapport à l’implantation et la texture du cheveu. Il y a 8 formes de visages environ, et si le visage ovale permet à peu près tout, sur un visage carré, on évite le court et la coupe au carré.

La coupe courte est-elle adaptée aux cheveux fins ?

Elle peut s’adapter à tous les types de cheveux, mais sur des cheveux fins, je garde de la longueur devant parce que ça donne du volume. Si on effile trop, on se retrouve avec des petits cheveux sur le visage, donc je préfère donner une impression de densité en jouant sur les longueurs et pourquoi pas avec une couleur. Il vaut mieux éviter le platine et le polaire, qui donneraient l’impression qu’il n’y a plus de cheveux, mais on peut jouer au contraire sur un ton plus foncé. De manière générale, on oublie les coupes trop longues sur les cheveux fins, en revanche le carré s’y prête bien, le wavy notamment. On évite aussi de trop dégrader, il faut le faire avec parcimonie. Enfin, il ne faut surtout pas effiler, parce que cela affine encore le cheveu.

Quelle technique de coupe faut-il adopter alors pour une coupe courte sur cheveux fins ?

Il est bien de piqueter avec des ciseaux pour que les cheveux s’encastrent mieux les uns avec les autres. De cette manière, on travaille sur les transparences pour éviter les marques, parce que le cheveu fin marque énormément. Sur du court, le coup de ciseau se voit également, donc on travaille doucement. Je réalise toujours la base sur cheveux mouillés et je précise le tout sur cheveux secs. Je fais également très attention à l’implantation afin que la personnalité soit capable de se recoiffer au quotidien.

Quels sont les différents types de coupes courtes ?

La coupe pixie, qui correspond à une coupe garçonne avec des longueurs devant, ce qui évite le côté trop effilé sur le visage.
La coupe garçonne est courte partout, mais on joue avec des longueurs sur le dessus, du bombé, on donne une idée de masse. On peut aller dans le très court tout en gardant un équilibre.
La coupe courte floue : elle se fait vraiment en fonction de la forme de visage, en jouant avec les longueurs.

Comment faire en sorte que la coupe reste féminine ?

Sur le cheveu court, on reste féminine en gardant des longueurs bien placées.
Pour la nuque, soit on garde aussi de la longueur, soit on peut avoir quelque chose de rasé avec de la longueur ailleurs. Pour les hommes la nuque est coupée droite, alors que chez une femme, on la garde en pointe, ou en un rasé moins net. On ira plutôt chercher une nuque effilée, plus douce.

Qu’est-ce que la coupe courte implique en terme de coiffage au quotidien ?

Un carré bien coupé ne nécessite pas de coiffage. En revanche, sur un cheveu fin, on va chercher le volume, on fait en sorte de gonfler sa racine. Il est possible d’utiliser des produits densifiants pour épaissir la fibre, ou bien de la laque, qui évite d’alourdir.
Les cheveux courts sont très pratiques au quotidien, quelle que soit la texture du cheveu.
Et puis on peut plus facilement jouer avec. Par contre, l’entretien à la coupe est plus contraignant. Pour garder une belle coupe qui se replace bien, il faut voir un expert tous les mois, voire tous les mois et demi. Sinon, on a tout de suite une sensation de lourdeur et on se retrouve avec quelque chose de plat. Quelques centimètres en trop, et la coupe ne se tient plus.

La coupe courte nécessite-t-elle un rituel de lavage et de soins différent des autres coupes ?

Il vaut mieux éviter de les laisser graisser, notamment sur des cheveux fins qui ne supportent d’être gras. C’est propre à chacun, mais un shampoing tous les deux ou trois jours suffit. Il existe des poudres texturisantes, chez L’Oréal notamment, pour donner du volume, ou des laques en vaporisation sèche. On peut aussi appliquer des densifiants tous les jours sur le cheveu pour le gonfler, ça donne l’impression d’avoir plus de cheveux, de la texture et du maintien.

Réservez avec un coiffeur expert pour obtenir des conseils sur votre routine !


AUTRES CONSEILS D'EXPERTS