Maquillage :
Matériel indispensable et bons gestes à adopter

 Pinterest

Pinterest

 

Pinceaux, recourbe-cils, poudre libre, fond de teint liquide… La liste peut rapidement s’allonger lorsqu’il s’agit de matériel de maquillage. Pourtant, quelques outils bien choisis peuvent suffire pour un make-up réussi au quotidien ! Lydie, experte Reporthair, livre ses conseils pour une trousse de maquillage maligne et efficace.

Le teint :

"Le plus important est de trouver la bonne teinte de fond de teint liquide : on peut choisir une couleur un tout petit peu plus claire que sa carnation et une poudre libre plus dorée ou rosée qui réhaussera le teint. On commence par étaler la texture avec un pinceau souple ou une éponge, on peut d’ailleurs étaler sa crème hydratante avant avec ce même matériel. Ce type de pinceau évite la surcouche, permet de bien faire pénétrer et limite la zone T de sébum. On applique le fond de teint liquide sur le front, le bout du nez, le menton et sur chaque joue. Le but est d’étirer la matière d’un geste horizontal sur tout le visage d’abord, de gauche à droite, de droite à gauche, puis de façon verticale vers le cou pour éviter les démarcations. Ensuite on applique une poudre pour matifier à l’aide d’un gros pinceau à poils secs. Dans le maquillage, on procède toujours ainsi : d’abord une matière grasse et ensuite une matière sèche qui fixe et réhausse la teinte. Avec un pinceau rectangulaire et arrondi au bout, on applique enfin le fard à joue ou blush sur la zone du sourire. En souriant justement, on peut faire un premier mouvement horizontal puis circulaire avec le pinceau. Il faut ainsi compter trois pinceaux différents pour le teint que l’on peut trouver chez Sephora entre 15 et 30 euros. Il vaut mieux les laver au savon de Marseille une à deux fois par mois, sinon le poil s’en va et ce n’est pas agréable pour la peau."

Les yeux :

"La double brosse pour cils et sourcils est particulièrement utile si on se maquille les sourcils parce qu’elle permet de dessiner une belle forme. Par ailleurs, si on a des cils épais, elle démêle et enlève les résidus, ce qui a l’avantage d’éviter l’effet "toile d’araignée" quand on applique le mascara. Si l’on aime mettre du fard à paupières, il faut utiliser un petit pinceau plat pour déposer le produit, et un autre pinceau touffu et souple avec lequel on émet des mouvements circulaires pour faire fondre la couleur sur les paupières. Avec un fard à paupières foncé, on démarre toujours de l’extérieur de l’œil vers l’intérieur. La couleur sera de toute façon plus intense et foncée à l’extérieur, on gagne donc du temps en maquillant dans ce sens. Il existe aussi des petites éponges qui permettent d’estomper le maquillage comme le mini pinceau, mais ce dernier permet un effet plus fumé. Avant de mettre son mascara, le recourbe-cils est indispensable pour illuminer le regard. Il peut vraiment remplacer le fard à paupières ou l’eye liner parce qu’il ouvre la paupière mobile. Je le conseille en version large, qui permet de prendre l’ensemble des cils et de faire le geste en une fois. Pour ce qui est du mascara, la meilleure façon de l'appliquer est de faire des mouvements en zigzag pour bien démêler les poils, toujours du bas vers le haut."

La bouche :

"La plupart du temps, les femmes n’utilisent pas de pinceau pour mettre du rouge à lèvres. Si la bouche n’est pas desséchée, on pose directement un rouge à lèvres gras, en revanche si la bouche est sèche ou que la matière ne tient pas, il faut hydrater les lèvres en premier lieu avec un Labello, puis dessiner le contour de la bouche avec un crayon avant d’appliquer son rouge à lèvres. Le crayon a l’avantage de préserver l’effet "sec" et de garder la matière plus longtemps. On choisit dans l’idéal un crayon de la couleur de son rouge à lèvres, mais pour éviter le sur-achat, je conseille d’opter pour un crayon nude. Pour l’appliquer, on commence par dessiner le cœur de la lèvre supérieure puis on étire sur les côtés. Idem pour la lèvre inférieure, cela permet d'avoir une forme plus homogène que de maquiller d'un point extérieur à l'autre. Pour le rouge à lèvres, on utilise la même technique, puis on tapote les lèvres avec le doigt au lieu de les malaxer entre elles. Si l’on souhaite obtenir une bouche mate, on met son rouge à lèvres, puis à l’aide d’un pinceau sec on dépose un peu de poudre sèche et on tapote. Cela permet de matifier mais aussi de fixer. Ça enferme la couleur et évite un nouvel achat d’un rouge à lèvres mat qui ne tiendra pas nécessairement mieux !"


AUTRES CONSEILS D'EXPERTS